En partenariat avec l’Action Musicale Pierre Wissmer et les Editions Billaudot, nous avons mené à bien plusieurs projets destinés à faire découvrir l’oeuvre pour guitare de Pierre Wissmer.

Mon disque Soliloque, édité chez Paraty et distribué par Harmonia Mundi, contient plusieurs pièces de ce compositeur :

Voici une des pièces du disque enregistrée ici en concert par le Duo Mélisande (avec Nicolas Lestoquoy) :

Les Trois Pièces pour guitare seule éditées chez Billaudot :

wissmer

Voici ces trois pièces en vidéo :

A noter également un beau documentaire auquel j’ai eu le plaisir de participer, écrit par Anne de Fornel et réalisé par Eric Darmon :

 

 

 

Le magazine Guitare Classique (n°67) m’a fait l’honneur de m’inviter pour une interview. On y parle notamment de mon disque Soliloque entre autres choses. Le magazine vous offre 10 exemplaires de ce disque. Pour participer, il suffit d’envoyer un e-mail avec vos coordonnées en précisant l’objet « Concours Sébastien LLinares » à l’adresse suivante :
guitareclassique@editions-dv.com.
Dans ce même numéro, une chronique de mes Trois Bagatelles récemment éditées chez Sempre Piu.

Sébastien Llinares dans Guitare Classique n°67
Sébastien Llinares dans Guitare Classique n°67

Le disque a également été chroniqué par la très exigeante musicologue Sylviane Falcinelli.

Horizons Chimériques, l’excellente émission de Marc Dumont (datée du 18 septembre), était consacrée à la guitare ! Avec au début, l’Aria des Variations Goldberg de notre Duo Mélisande, et en clôture, le Soleares de mon disque Turina ! Pour réécouter l’émission, voici le lien :
Horizons Chimériques, 18 septembre par Marc Dumont sur France Musique

« Sébastien Llinares nous offre une approche assez rare de Turina ; loin des effets habituels, il se concentre sur la seule inspiration poétique du compositeur. Cette démarche devient encore plus perceptible dans ses transcriptions. On devine l’intimité qu’a su créer l’interprète avec le coeur de l’oeuvre, lors de ce patient travail. Transcrire est parfois -à condition de se dépouiller d’un excès de cérébralité-  une sorte de sésame permettant de s’identifier au plus près avec un compositeur. On pourrait presque devenir le compositeur. En tout cas, les fruits musicaux qui nous sont offerts ici, et en abondance, semblent en témoigner. »

Eric Pénicaud